Innovation

Valoriser la recherche, c'est-à-dire contribuer au transfert de savoir vers la société, est la seconde mission confiée par l'État au CNRS. Le lien étroit qu'il tisse entre ses missions de recherche et de valorisation fait du CNRS un acteur-clé de l'innovation en France et dans le monde, de par les inventions, technologies et entreprises innovantes issus chaque année de nos laboratoires.

Les réseaux de recherche en région bretonne et ligérienne

Le CNRS en Bretagne et Pays de la Loire est un acteur local incontournable dans les transferts de technologie vers le public et les entreprises grâce à la mise en place de nombreux dispositif et réseaux sur son territoire : pôles de compétitivités, laboratoires communs, start-up... La mixité des acteurs impliqué dans ces projets permet de valoriser l'échange de connaissances et d'aboutir à une grande diversité d’innovations face aux défis actuels.

Sous l'impulsion de l'État, les entreprises et le CNRS ont créé dans les années 2000 des Pôles de compétitivité. L'objectif est de permettre la rencontre entre chercheurs et entreprises pour aboutir à la création de projets communs. La délégation Bretagne et Pays de la Loire participe à la gouvernance des pôles de compétitivités bretons et ligériens.

Un pôle de compétitivité est un "regroupement sur un même territoire d’entreprises, d’établissements d’enseignement supérieur et d’organismes de recherche publics ou privés qui ont vocation à travailler en synergie pour mettre en œuvre des projets de développement économique pour l’innovation."
Loi n° 2004-1484 du 30 décembre 2004 de finances pour 2005 NOR : ECOX0400222L,
Les pôles de compétitivité, Bretagne - Pays de Loire

Les Instituts de recherche technologique (IRT)

Un IRT est un institut thématique interdisciplinaire rassemblant les compétences de l’industrie et de la recherche publique dans une logique de co-investissement public-privé et de collaboration étroite entre tous les acteurs », qui doit permettre de « renforcer les écosystèmes constitués par les pôles de compétitivité ». Source : projet de loi de finances rectificative pour 2010.
Le CNRS en Bretagne et Pays de la Loire est membre fondateur de l’IRT Jules Verne.


Les Instituts d’excellence dans le domaine des énergies décarbonées (IEED)

Un IEED est une plate-forme interdisciplinaire dans le domaine des énergies décarbonées, rassemblant les compétences de l’industrie et de la recherche publique dans une logique de co-investissement public-privé et de collaboration étroite entre tous les acteurs, qui doivent permettre de renforcer les écosystèmes constitués par les pôles de compétitivité. Source : projet de loi de finances rectificative pour 2010.


Le CNRS en Bretagne et Pays de la Loire est partenaire de France Energies Marines, dédié aux énergies marines renouvelables.

Nos partenariats de recherche

Le CNRS développe, de façon privilégiée, des collaborations entre spécialistes de différentes disciplines, et tout particulièrement avec l’université, ouvrant ainsi de nouveaux champs d’investigations qui permettent de répondre aux besoins de l’économie et de la société.

Audiodescription

Le CNRS a pour missions de contribuer à l'application et à la valorisation des résultats de ces recherches.

Pour mener sa politique en matière de transferts des résultats de ses recherches, le CNRS s’appuie sur sa filiale nationale CNRS INNOVATION et sur ses filiales locales: les SATT  (Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologie).

En Bretagne et Pays de la Loire, la délégation régionale du CNRS travaille en étroite collaboration avec la SATT OUEST VALORISATION crée le 20 juillet 2012 et dont le CNRS est actionnaire.

  • Le Service Partenariat et Valorisation de la délégation régionale :

Conseille et assiste les chercheurs et les laboratoires dans leurs démarches de valorisation des résultats de recherche, de création d’entreprise, en interaction avec la SATT et les acteurs de l’écosystème d’innovation.

  • La SATT OUEST VALORISATION :

Assure la valorisation des résultats issus de la recherche publique pour le compte des établissements actionnaires.