Des respirateurs artificiels grâce à des physiciens spécialistes de matière noire !

Communiqué de presse Innovation

Le Mechanical Ventilator Milano (MVM), un respirateur artificiel open source pour un soutien aux patients gravement atteints par le Covid-19, est passé de la conception à la réalité en six semaines sous l’impulsion de physiciens spécialistes de la matière noire  abandonnant pour un temps leur quête de particules inconnues.

    Il vient d’être reconnu par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis comme relevant du champ d'application de l'autorisation d'utilisation d'urgence pour les ventilateurs en thérapie intensive.

    Ce résultat a été rendu possible par une collaboration internationale de scientifiques et d'entreprises principalement en Italie, au Canada et aux Etats-Unis. En France, le laboratoire Astroparticule et cosmologie (CNRS/Université de Paris) a été moteur dès le début, aux côtés du laboratoire Subatech (CNRS/Université de Nantes/IMT Atlantique) et de MINES ParisTech.