Susciter l’attrait des jeunes Bretonnes et Bretons pour les filières scientifiques

Communiqué de presse Evènement

Pour sa 10e édition, l’opération Immersion Sciences se réinvente ! Si, comme en 2020, la crise sanitaire ne permet pas d’accueillir un groupe de lycéennes et lycéens au Centre nautique de l’Île-Tudy, une alternative leur est offerte en 2021. Au programme de cette année : deux demi-journées de visio-conférences avec des chercheuses organisées les 30 et 31 mars, avant des visites de laboratoires en fin d’année scolaire. Autant d’occasions de découvrir l’univers de la recherche, les carrières scientifiques et de donner envie aux jeunes de « faire » des sciences.

Démystifier l’idée que les jeunes se font des carrières scientifiques afin de les inciter à s’orienter vers ces filières après le Bac, c’est l’ambition de l’opération Immersion Sciences pilotée par l’Académie de Rennes, la Région Bretagne et le CNRS. Depuis 2011, à la fin du mois de mars, une soixantaine d’élèves ont, d’ordinaire, la chance de découvrir pendant une semaine, au Centre nautique de l’Île-Tudy, les métiers de la recherche au contact de scientifiques passionnés. 

Cette année, malgré la crise sanitaire, le principe d’une « immersion » dans l’univers des sciences demeure, à travers un programme adapté et conçu en deux temps :

  • Rencontres en visio-conférence les 30 et 31 mars après-midis avec la biologiste marine Ika Paul-Pont1, l’épidémiologiste Caroline Rault et la physicienne Maud Guézo2 pour évoquer leur activité et leur parcours ;
  • Visites de laboratoires de recherche ou d’entreprises innovantes en fin d’année scolaire.

Issus de 22 lycées bretons, ces élèves prometteurs de 1re ayant choisi des enseignements de spécialité scientifique et de STI2D auront ainsi l’opportunité de vivre des moments privilégiés avec des intervenantes et intervenants experts dans leurs domaines et engagés dans des projets scientifiques. De quoi susciter peut-être des vocations chez certaines et certains d’entre eux !

Les 22 lycées participants cette année : Benjamin-Franklin d’Auray, Jean-Brito de Bain-de-Bretagne, Paul-Sérusier de Carhaix, Pierre-Guéguin de Concarneau, Saint-Joseph de Concarneau, La Fontaine-des-Eaux de Dinan, Saint-Magloire de Dol-de-Bretagne, Jean-Guéhenno de Fougères, Victor-Hugo de Hennebont, Fulgence-Bienvenue de Loudéac, Tristan-Corbière de Morlaix, Jeanne d’Arc-Saint-Ivy de Pontivy, Joseph-Loth de Pontivy, Saint-Gabriel de Pont-L’Abbé, Marcelin-Berthelot de Questembert, Notre-Dame de Kerbertrand de Quimperlé, Jean XXIII de Quintin, Beaumont de Redon, Notre-Dame de Campostal de Rostrenen, Chaptal de Saint-Brieuc, Maupertuis de Saint-Malo et Jeanne d’Arc de Vitré.

Immersion Science

 

  • 1. Ika Paul-Pont, chercheuse CNRS au Laboratoire des sciences de l’environnement marin (LEMAR - CNRS/Ifremer/IRD/Université Bretagne Occidentale)
  • 2. Maud Guézo, maître de conférences à l’INSA Rennes à l'Institut Fonctions optiques pour les technologies de l'information (Institut FOTON, CNRS/Université Rennes 1/INSA Rennes)

Contact

Communication Bretagne et Pays de la Loire